Ko Taoisme

Thaïlande, Ko Samui
5

 

Depuis plusieurs semaines que nous voyageons sous des chaleurs tropicales, nous languissons un peu de nous offrir, pour quelques semaines, un petit coin de paradis de sable blanc bordé de cocotiers et de mer turquoise. Il faut croire que nous avons trouvé cette image de carte postale sur « l’ile (ko) de la tortue (tao)» (oui oui avec beaucoup d’imagination, on devine une forme de carapace en regardant l’ile de côté…) où nos rêves ont été largement comblés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partis depuis Bangkok par le train de nuit (illuminé comme en plein jour), nous sommes descendus, le long de la cote du Golfe de Thaïlande, jusqu’à Chumphon pour embarquer ensuite sur un catamaran de jet-seter, cap au sud-est. En arrivant sur le principal port de l’ile, nous avons surfé entre les rabatteurs des hôtels et grimpé dans un pick-up direction la baie de Ao Chalok, croissant de sable marinant dans son lagon totalement serein et pictural.

L’occasion aussi de retrouver, à l’hôtel bien nommé « Tropicana », Julie et Guilhem, compagnons de voyage dont nous avions fait la connaissance à Bangkok, qui sont venus ajouter l’ingrédient essentiel à tout bon voyage, la bonne humeur et l’amitié. Partant de là, tout était réuni pour passer une excellente semaine à palmer entre les poissons et les coraux multicolores, slalomer en scooter sur les routes dézinguées de l’ile, sortir pour manger, danser et boire sous les cocotiers de jour comme de nuit… Pas étonnant que certains globe-trotters aient décidé de s’y établir pour un contrat à durée indéterminée. C’est d’ailleurs ici que ma montre a décidé de rendre son âme, comprenant bien qu’elle n’était plus d’aucune utilité dans ce lieu où l’on perd la notion du temps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ko Tao est aussi un puissant aimant qui attire les plongeurs du monde entier, des dizaines d’écoles cerclent les côtes de l’ile dont les eaux translucides accueillent une faune et une flore incroyables. L’endroit parfait pour aller coincer la bulle et découvrir le monde aquatique, d’autant que la concurrence fait « plonger » les prix et multiplie les cours dans toutes les langues. C’est donc auprès de Quentin, un jeune suisse francophone depuis peu installé, que j’ai respiré pour la première fois dans un détendeur d’abord dans la piscine du « Ko Tao Resort » puis dans le grand bleu à quatre reprises aux quatre coins de l’ile. Une expérience précédée d’une belle angoisse (que faire si je me sens mal au fond ?) mais qui s’est terminée en apothéose lorsque je me suis rendu compte que j’étais si bien sous l’eau, en apesanteur comme un buddha en méditation, dans un bain chaud à observer et à écouter la vie qui s’y déroule, oubliant presque le matériel qui me reliait à la surface. Un grand merci à Manue qui a supporté mon stress et à mon instructeur qui a su trouver les mots justes pour calmer mes peurs et a réussi son pari de faire un plonger un claustrophobe et de le certifier « open water padi», la consécration pour pouvoir plonger tout seul comme un grand dans toutes les mers jusqu’à 18 mètres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite vidéo à l’appui où vous me verrez nager comme un poisson, non plutôt un « papi » sous l’eau ! Et beaucoup de photos sous-marine de l’aquarium dans lequel nous avons aussi juste plongé la tête en mode masque et tuba (snorkling pour les gens branchés). On y a passé des heures, alternant les spots autour de l’ile, à la recherche de couleurs et de formes extravagantes, pas si faciles à capter avec notre petit appareil, mais qui vont vous rappeler certains fonds d’écran…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le comble du snobisme, se baigner en piscine, au bord du lagon !

 

 

 

 

 

 

Une semaine, c’est bien sur trop court dans ce genre d’endroit où nous nous faisons la remarque, pour la 1ère fois, que nous aimerions revenir un jour pour revivre des moments comme ça. Mais notre visa de 15 jours court à sa fin (maudite paperasse) et il va falloir retraverser une frontière pour reprendre une dose supplémentaire (on appelle ça un "visa run"). Ce sera en Birmanie… que nous avons « faite » en 1 jour le temps de rentrer et de sortir en traversant l’estuaire qui la sépare de la Thaïlande. Si vous avez des questions à nous poser sur ce pays, nous pourrons tout vous raconter !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le passage de frontière "express" en Birmanie, puis retour en Thailande.

 

Actuellement sur Ko Phayam (l'ile en forme de kangourou cette fois-ci), de l’autre coté, sur la mer Andaman, nous entrevoyons les prémisses de la Mousson : la mer se réveille, le ciel s’assombrit en fin d'après-midi et l’air se charge d’humidité. Une toute autre ambiance, plus proche de ce que nous connaissons dans notre océan atlantique, les vagues  et grandes plages ont remplacé le calme plat des lagons. Notre modeste cahutte en bambou, suspendue sur ses pilotis face à la mer avait tout pour plaire jusqu’à ce que la nuit éteigne le ventilateur (rationnement de l’électricité) et réveille les innombrables crapauds « hurleurs » et cigales sifflantes qui nous  cernent dans une chaleur étouffante. L’ile est désertée par les touristes ce qui lui donne une petite ambiance bout (ou fin) du monde, nous faisant vivre notre 1ère robinsonnade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il nous reste 9 jours avant de rentrer à Bangkok et quitter l’Asie du Sud-est, le temps de chercher un autre petit coin pour poser nos sacs alourdis par toutes les bricoles amassées sur la route.

A bientot  !

PS : nous ajoutons cette photo de moine dans la rubrique "photos insolites",

regardez bien...

 



Photos (276)

5 réponses - Ko Taoisme

  1. Guilhem et Julie
    Que c'est bon de vous lire! On s'y croirait presque encore....!!!
    Nous constatons que vous n'avez pas "chômer" depuis notre départ, et c'est tant mieux!!!
    De notre côté, l'heure du retour est arrivée bien trop tôt (surtout à mon goût, au vu du magnifique climat printanier qui nous a accueilli ici...) et maintenant, c'est l'heure du retour à la réalité: boulot (pour le moment, recherche de boulot, plutôt que boulot...), métro (enfin tramway à Caen...) et dodo (pour ça, on se débrouille pas mal!!!)
    Spéciale dédicace quand même à cette photo snobinarde de vous deux vous prélassant dans cette piscine surplombant l'océan....Ppppfffffff.....Merci aux photographes qui vous ont permis d'immortaliser ce moment de luxe et volupté!!!
    Et deuxième dédicace à votre photo insolite.....Quels beaux gosses ces moines!!
    Profitez bien, see you sooooon!
    La bise!

  2. gaudichon
    coucou on voit que vous faites un super voyage de magnifiques photos c 'est super a bientot janine et michel

  3. famille latapie
    Nous espèrons que vous avez profité de ce lieu magnifique, vous nous laissez réveur!!!On vous embrasse et bonne continuation.

  4. Tata Brigitte
    Coucou tous les deux,
    Encore mille fois merci pour les jolies photos et les super commentaires qui les accompagnent.
    Etes-vous sûrs de vouloir revenir un jour?????
    Même à Toulouse nous grelotons!! C'est impensable pour une veille de 1er Mai!!
    Bonne continuation et profitez en encore un peu car je pense que le retour sera duuuuuuur!!!!
    Gros bisous de nous deux

  5. Marie
    Whaou! Whaou! Encore whaou!!
    On vous envie un petit peu quand même...
    Savez-vous que l'hiver tente un retour en France ;-)?
    Gros bisous!
    Au plaisir de vous lire en Birmanie!! Et merci beaucoup pour ton mél Manue!!

Laisser un commentaire

Entrez le code